opérateur


opérateur

opérateur, trice [ ɔperatɶr, tris ] n.
XIVe « artisan »; lat. operator, trix
1Vx Personne qui opère, exécute une action. auteur. « opérateur des miracles » (Pascal).
2(1561) Vx Personne qui exécute une opération chirurgicale. chirurgien.
3Cour. Personne qui exécute des opérations techniques déterminées, fait fonctionner un appareil. manipulateur. Opérateur radio.
Personne chargée d'assurer les liaisons dans un central téléphonique. standardiste, téléphoniste.
Opérateur de prise de vues, et absolt Opérateur. cadreur, caméraman. Chef-opérateur.
Opérateurs boursiers, financiers. 2. agent (de change), broker, courtier, trader.
4Actionnaire principal qui possède la direction des opérations industrielles, commerciales. Les opérateurs privés.
5 N. m. Entreprise qui exploite commercialement un réseau de télécommunications.
6 N. m. Mécan. (opposé à récepteur). Organe d'une machine-outil qui exécute le travail utile que la machine doit accomplir.
7 N. m. (1885) Math. Symbole mathématique indiquant une opération à réaliser. + est l'opérateur de l'addition. Élément d'un ensemble associé aux éléments d'un deuxième ensemble et définissant une loi de composition externe. algorithme . Opérateur sur un ensemble E.
Log. Symbole indiquant la valeur d'une proposition. Opérateur binaire. connecteur. Opérateurs modaux (contingence, impossibilité, nécessité, possibilité).
8 N. m. Biol. Segment d'A. D. N. situé en amont des gènes de structure et susceptible de se lier à une protéine codée par un gène effecteur (répresseur ou activateur). opéron.

opérateur nom masculin Symbole d'une opération logique ou mathématique à effectuer sur l'être mathématique (nombre, fonction, vecteur, etc.) ou sur un groupe de propositions. Organe effectuant une opération arithmétique ou logique. Entreprise qui exploite un réseau de télécommunication. Entreprise ou personne qui met en place une opération financière. ● opérateur (expressions) nom masculin Opérateur minier, entreprise qui réalise l'exploitation d'un gisement sans en avoir la totale propriété. Opérateur propositionnel, connecteur qui, à tout groupe de propositions (arguments de l'opérateur), fait correspondre une proposition et une seule. (Presque tous les opérateurs propositionnels sont des connecteurs.) Opérateur sur un ensemble E, élément d'un ensemble Ω (appelé domaine d'opérateurs) relatif à une loi de composition externe définie sur Ω × E. ● opérateur, opératrice nom (bas latin operator, du latin classique operari, travailler) Technicien qui fait fonctionner un appareil, qui exécute une opération technique déterminée. Vieux. Chirurgien. Technicien de cinéma qui est chargé des prises de vues. Personne qui exécute des opérations en Bourse pour le compte d'un client, d'un organisme ou pour son propre compte.

opérateur, trice
n.
d1./d Personne chargée de la commande d'une machine.
|| AERON, MAR Opérateur radio, chargé des télécommunications à bord.
|| CINE Responsable de la prise de vues, de l'enregistrement sonore ou de la projection d'un film.
d2./d FIN Personne ou organisme habilités à faire des opérations financières. Syn. donneur d'ordre.
d3./d Opérateur économique: personne, physique ou morale, qui effectue des opérations économiques.
d4./d MATH Symbole représentant une opération ou une suite d'opérations à effectuer sur un concept quelconque (par ex. d'ordre logique, mathématique ou physique).

⇒OPÉRATEUR, -TRICE, subst.
I. —[Opérateur désigne une pers.]
A. —Celui, celle qui opère, qui accomplit une action. Le guéridon, qui avait des roulettes, glissa vers la droite; les opérateurs, sans déranger leurs doigts, suivirent son mouvement, et de lui-même il fit encore deux tours (FLAUB., Bouvard, t.2, 1880, p.69). —Je pense que la méthode, ici, vaut ce que vaut l'opérateur (GIDE, Fau.-monn., 1925, p.1074):
1. ... s'il y a des recettes pour être charmeur, il n'y en a pas pour charmer; l'apprentissage en ce domaine est une dérision. Si l'opérateur veut trop, c'est le patient qui ne veut plus; si l'opérateur se travaille, le patient cesse de consentir à l'opération, et le charme est «rompu»...
JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.90.
En partic.
1. Marchand d'orviétan, charlatan. La trompette de Galinette la Galine, bouffon du célèbre opérateur Geronimo (...) appelait les badauds à ses facéties et à l'achat des drogues de son maître (NERVAL, Nouv. et fantais., 1855, p.191). Il écoute, comme il faisait à Rouen, les opérateurs et leurs farces, sur le Pont-Neuf (BRASILLACH, Corneille, 1938, p.200):
2. L'empereur en a beaucoup ri, confessant qu'il était vrai que certains costumes et certaines manières lui donnaient en effet [à Murat] parfois l'apparence d'un opérateur, l'air d'un charlatan.
LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.879.
2. Vieilli. Celui qui pratique une opération chirurgicale. Mongicourt (...): Une opération n'est jamais inutile (...). Elle peut ne pas profiter à l'opéré (...). Elle profite toujours à l'opérateur. Petypon: Tu es cynique! Mongicourt (...): Je suis chirurgien (FEYDEAU, Dame Maxim's, 1914, I, 2, p.6):
3. Quénaut était le chirurgien qu'il s'était adjoint depuis sa défaillance, très bon opérateur et qui, d'ailleurs, ne cessait de me tourmenter pour que je parlasse à Ortègue d'une intervention.
BOURGET, Sens mort, 1915, p.240.
B. —1. Personne qui se livre à quelque manipulation. Opératrice de laboratoire. Les expériences de la chimie demandent un habile opérateur (BESCH. 1845-46). [Pour la volatilisation du mercure d'un objet recouvert d'un amalgame d'or,] l'opérateur, muni d'un gant épais en peau de daim, tournait en tous sens l'objet soumis à l'évaporation (GASNIER, Dépôts métall., 1927, p.51):
4. ... l'adresse de M. Chalgrin fait notre admiration, et, dans l'ordre technique, c'est l'homme le plus habile que j'aie rencontré jusqu'ici. Que cette question d'habileté ne te déroute point trop: un biologiste doit être ingénieux opérateur, à peine de tout gâter. On fait de la biologie avec son cerveau et avec ses mains.
DUHAMEL, Maîtres, 1937, p.188.
2. Personne chargée de faire fonctionner certains appareils, certaines machines. Le reporter et son aide devinrent donc, en peu de temps, d'habiles opérateurs, et ils obtinrent d'assez belles épreuves de paysages (VERNE, Île myst., 1874, p.395):
5. Je me demandais ce qu'il fût advenu de moi, si j'étais resté à l'usine (...). Je serais devenu un bon ouvrier, un «opérateur». «Opérateur» c'était un beau mot, capable d'émouvoir ce nouvel homme que j'étais. J'aurais été le maître d'une machine, syndiqué, qui sait, peut-être secrétaire d'un syndicat...
GUÉHENNO, Journal homme 40 ans, 1934, p.139.
a) CIN., TÉLÉV., RADIODIFF.
Opérateur de prise de vues ou, p. ell., opérateur. Technicien chargé de l'enregistrement des images dont il assure le cadrage selon les directives du réalisateur. Synon. cadreur (dér. s.v. cadrer), cameraman. L'opérateur [dans la réalisation d'un film] tourne lorsque le metteur en scène, [est] satisfait de l'ensemble de ses interprètes (GRAFFIGNY, Cin., 1923, p.163). La rue de Passy, elle, a passé par les studios modernes. Elle a posé pour l'opérateur d'actualités (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p.68).
Chef opérateur. Responsable de l'éclairage et des prises de vues. En Amérique, le chef opérateur est aidé par un ou deux assistants qui garnissent les magasins de son appareil, les changent, transportent l'appareil là où on doit tourner, montent l'appareil, le vérifient et le préparent (Cinémag., 1er juin 1923, 350/2 ds GIRAUD 1956).
Opérateur du son ou, p. ell., opérateur. Technicien responsable de l'enregistrement sonore. (Dict. XXe s.).
Opérateur de cabine ou p. ell., opérateur. Technicien chargé du fonctionnement de l'appareil de projection dans les salles de cinéma. Synon. projectionniste. Voir O. UREN «Le Vocabulaire du cinéma français» ds Fr. mod. t.20 1952, p.214.
b) INFORMATIQUE
Technicien qui actionne le pupitre de commande, alimente les unités d'entrée et de sortie, et contrôle leur fonctionnement (d'apr. GUILH. 1969). On distingue parfois le pupitreur, qui manipule le pupitre de commande, de l'opérateur alimentant et contrôlant les unités périphériques d'entrée-sortie (LE GARFF 1975).
Opérateur, opératrice (de saisie). Celui, celle qui saisit des données, des informations en vue d'un traitement automatique. À partir de documents d'origine, l'opérateur de perforatrice enregistre les données sous forme de perforations dans des cartes (Y. BÉRUBÉ, Initiation aux ordinateurs, Montréal, 1980, p.343). Créer un stage de «formation d'opératrice sur matériel de traitement de texte à écran» (Traitement de texte, 1982, n° 14, p.8).
c) RADIOTECHNIQUE
Opérateur de radio, opérateur radio ou, p. ell., opérateur. Personne chargée de la transmission et de la réception des messages radio à terre, à bord des avions ou des navires. Dani n'avait pas dit à Mathilde qu'il travaillait pour nous comme opérateur de radio (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p.216). Postes d'émission et de réception clandestins; mise en place d'opérateurs pour le service de ces postes (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.626).
♦Synon. de télégraphiste. L'opérateur chargé de la station de télégraphie sans fil située à «l'Île du Sable» (BRETON, Nadja, 1928, p.154). D'un coup sec, il ouvrit la porte et s'arrêta surpris. Les deux opérateurs, assis, fumaient calmement. L'un manipulait, l'autre notait sur une feuille les signaux reçus (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p.244).
d) TÉLÉPH. Personne chargée d'assurer les liaisons dans un central téléphonique. On «a» Paris en moins d'un quart d'heure. Il suffit d'appeler l'opérateur transatlantique et de verser 1.250 francs par trois minutes (MORAND, New-York, 1930, p.199). Au fém. Synon. de standardiste, téléphoniste. L'opératrice enfonce sa fiche, entre en conversation. L'opératrice prend les ordres, enfonce sa deuxième fiche dans le jack de l'abonné appelé et fait un appel magnétique (A. LECLERC, Télégr. et téléph., 1924, p.231).
e) TOUR. Tour opérateur (s.v. tour3).
f) TYPOGR. Opérateur linotypiste ou, p. ell., opérateur. ,,Ouvrier qui conduit une machine à composer en lignes-blocs`` (COMTE-PERN. 1974). Les bons opérateurs comme les bons compositeurs sont avares de leurs mouvements; leurs mains «marchent en crabes» sur le clavier, c'est-à-dire qu'elles semblent ramper (CARABELLI, [Lang. impr.], s.d.).
II. —[Opérateur désigne une chose concr. ou abstr.]
A.TECHNOL. Pièce d'une machine-outil qui accomplit le travail utile. (Dict. XIXe et XXe s.).
Emploi adj. L'organe opérateur [d'une poulie de frein d'un plan incliné] est ordinairement un sabot de bois pressant normalement contre une partie cylindrique de la jante (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p.884).
B. — 1. LOG., MATH. Symbole indiquant une opération à effectuer. Opérateur binaire, booléen. Les symboles x, +, -, / sont des opérateurs arithmétiques. Les symboles ⋂ et ⋃ sont des opérateurs logiques (LE GARFF 1975).
P. métaph. Le sourire —le haussement intime d'épaules —ce sont des symboles algébriques. Tout ce qui est placé sous ce signe est condamné. Nous possédons un «opérateur» qui déprécie ce qu'il affecte (VALÉRY, Mauv. pens., 1942, p.77).
INFORMAT. Organe de calcul effectuant une opération arithmétique ou logique (d'apr. LE GARFF 1975).
2. LINGUISTIQUE
a) Opérateur (syntaxique) ,,Élément linguistique vide de sens qui sert à constituer une structure phrastique`` (Ling. 1972).
b) Verbe opérateur ou, p. ell., opérateur. ,,Verbe admettant comme complément (sujet ou objet) un infinitif ou une complétive`` (D. D. L. 1976).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Le fém. seulement ds Ac. 1718 et 1740. Étymol. et Hist. 1. 1374 (serfs) operateurs «qui accomplissent, exécutent» (ORESME, Yconomique, éd. A. D. Menut, 334c, p.818); 1542 (A. SÉVIN, trad. de J. BOCCACE, Le Philocope, livre II, 47 v°); spéc. 1585 «celui qui fait des expériences, des manipulations (ici d'un alchimiste)» (DU FAIL, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t.1, p.324); 1592 «chirurgien» (JOUBERT, Annotations de la Grande chirurgie, p.346); 1611 «charlatan, bateleur» (COTGR.); 1896 cin. «celui qui fait les prises de vue» (Le Progrès de Lyon, 27 sept., 2/5 ds GIRAUD); 1914 «celui qui manie l'appareil de projection» (COUSTET, Traité pratique de cinématographie, t.1er, p.24, ibid.); 1924 subst. fém. opératrice (de téléphone) (A. LECLERC, loc. cit.); 1928 radio opérateur (SAINT-EXUP., Courr. Sud, p.4); 2. 1874 mécan. (Lar. 19e: opérateur. Organe de machine opposé au récepteur, et qui, à l'aide des mouvements transmis, opère le travail qui est le but final pour lequel la machine a été établie); 1930 «élément indiquant une relation entre deux groupes» (J. Chim. Phys., p.5D: La mécanique quantique associe à chaque quantité physique un opérateur, donc une matrice); 1964 opérateurs syntaxiques (CROS-GARDIN); 1972 ling. (Ling.). Empr. au b. lat. operator, -oris «travailleur» (1re moitié IIIe s.), lat. chrét. «celui qui agit» (début IIIe s. ds BLAISE Lat. chrét.), formé sur operatus de operari, v. opérer; au sens radiotechnique l'angl. operator est attest. dep. 1847 ds NED Suppl.2. Fréq. abs. littér.:110. Bbg. QUEM. DDL t.16. —UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t.20, p.214.

opérateur, trice [ɔpeʀatœʀ, tʀis] n.
ÉTYM. XIVe « artisan »; lat. operator, trix, du supin de operari. → Opérer.
A (Personnes).
1 Vx. Personne qui opère, accomplit, exécute (une action). Auteur.
1 (…) Dieu, qui est le seul auteur et opérateur des miracles, quels qu'ils soient, pourvu qu'ils soient vrais miracles.
Pascal, Pensées, XIII, Appendice, VII.
2 Mod. (Méd.). Personne qui exécute une opération de chirurgie. Chirurgien (→ Faculté, cit. 15).
2 Voilà l'opératrice aussitôt en besogne.
Elle retira l'os (…)
La Fontaine, Fables, III, 9.
3 L'anesthésie et l'asepsie, à quelques années de distance, venaient d'apporter les perfectionnements souverains. Dès lors, les meilleurs opérateurs comprirent que le temps des prouesses simplificatrices était révolu et qu'une douce et patiente distinction des gestes devait remplacer peu à peu certaine vulgarité de prestidigitateur.
Henri Mondor, Pasteur, p. 9.
4 Oui, vraiment, la médecine exerçait sur moi une attraction. Mais j'aimais mieux être opérateur qu'opéré.
Marie Cardinal, les Mots pour le dire, p. 134.
tableau Lexique de la chirurgie.
Vx. Charlatan qui vendait des drogues sur la place publique. aussi Bateleur; → Mithridate, cit..
3 (1896). Cour. Personne qui exécute des opérations techniques déterminées, fait fonctionner un appareil ( Manipulateur). || La réussite de la greffe (cit. 5) dépend de l'habileté de l'opérateur. || Opérateur radio.
5 L'opérateur de T. S. F. nous remit enfin un télégramme : deux pylônes, plantés dans le sable (au Sahara), nous reliaient une fois par semaine à ce monde.
Saint-Exupéry, Courrier Sud, I, I.
(Téléphone). Standardiste.
6 Sur cette pointe stable et isolée la jeune femme enfonça solidement, comme une boule de bilboquet, certaine grande sphère de métal munie horizontalement d'une sorte de bras pivotant et articulé dont l'extrémité, dirigée vers la palette, portait une dizaine de pinceaux pareils aux rayons d'une roue renversée à plat.
Bientôt, par les soins de l'opératrice, un fil double établit une communication entre la sphère et le coffret électrique.
R. Roussel, Impressions d'Afrique, p. 200.
Cour. || Opérateur de prise de vue, et, absolt, opérateur. Cadreur, cameraman.Chef-opérateur.
7 Ces cadrages trop recherchés, ces angles bizarres, ces plans de nuages, de lacs, de sous-bois ne sont pas chez l'auteur de Monika (I. Bergman) des jeux gratuits de la caméra ou des prouesses de chef-opérateur.
J.-L. Godard, Jean-Luc Godard, in Coll. des Cahiers du cinéma, III, p. 138.
Techn. || « Il existe trois catégories de cameramen (opérateurs de prise de vues) : l'opérateur de direct (…) l'opérateur film (…) le reporter cameraman… » (le Monde, 1er sept. 1973).
Inform. || Opérateur, opératrice de saisie.
4 (Fin., comm.). a Personne qui effectue des opérations financières, boursières. || Opérateur boursier, financier. Agent (de change), courtier, trader. b N. m. Actionnaire principal, entreprise qui possède la direction des opérations industrielles, commerciales. || Les opérateurs privés. || L'opérateur d'une chaîne de télévision privée, d'un réseau de téléphonie mobile.
tableau Noms de métiers.
B (Choses).
1 Mécan. (Opposé à récepteur). Organe d'une machine-outil qui exécute le travail utile que la machine doit accomplir.
2 N. m. Log. Symbole logique permettant les opérations. Foncteur. || Opérateurs propositionnels, opérateur singulaire (négation), opérateurs binaires ou connecteurs (alternative, conjonction, disjonction, équivalence, implication, incompatibilité, rejet). || Opérateurs modaux (contingence, impossibilité, nécessité, possibilité).Opérateurs booléens.Opérateur binaire, diadique; unaire, monadique; n-aire.
Math. Élément d'un ensemble associé aux éléments d'un deuxième ensemble et définissant une loi de composition externe. Algorithme. || Opérateur sur un ensemble E.
Par anal. Dans une langue (naturelle ou artificielle), élément inanalysable et qui ne se définit que par sa fonction. || Les mots « grammaticaux » sont des opérateurs syntactiques.Opérateur métalinguistique, symbole qui signale le passage de la langue objet à la métalangue.
8 D'anciens érudits mettaient parfois, sagement, à la suite d'une proposition, le correctif « incertum ». Si l'imaginaire constituait un morceau bien tranché, dont la gêne serait toujours sûre, il suffirait d'annoncer à chaque fois ce morceau par quelque opérateur métalinguistique, pour se dédouaner de l'avoir écrit. C'est ce qu'on a pu faire ici pour quelques fragments (guillemets, parenthèses, dictée, scène, redan, etc.) : le sujet, dédoublé (ou s'imaginant tel), parvient parfois à signer son imaginaire.
R. Barthes, Roland Barthes, p. 109.
3 Biol. Segment d'A. D. N. situé en amont des gènes de structure et susceptible de se lier à une protéine codée par un gène effecteur (répresseur ou activateur). Opéron.
COMP. Câblo-opérateur, téléopérateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • OPERATEUR — Opérateur Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Operateur — Opérateur Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • opérateur — opérateur, trice (o pé ra teur, tri s ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui se livre à quelque manipulation.    Fig. •   Ces opérateurs d iniquités [les jésuites] sont plus dangereux que n étaient autrefois, du temps du Messie, les scribes et les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • operateur — Operateur. s. m. v. Qui fait certaines operations de Chirurgie. Operateur oculiste. Operateur pour les dents. Operateur pour la pierre. fameux Operateur. Operateur du Roy. Il se prend aussi plus particulierement pour un Medecin Empirique, qui… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Operateur — ist die Bezeichnung für: einen Kameraoperateur einen Chirurgen, Anästhesisten oder einen anderen medizinischen Fachvertreter, der Operationen durchführt. den Benutzer eines Mensch Maschine Systems D …   Deutsch Wikipedia

  • Operateur — (franz., spr. tör), der Arzt (Chirurg), der eine Operation ausführt; der Photograph, der eine Aufnahme macht …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Operateur — (frz., spr. töhr), Arzt, der Operationen vornimmt, Wundarzt …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Operateur — [...tö̱r] m; s, e: Arzt, der eine Operation vornimmt …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Opérateur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Opérateur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un opérateur peut être : une personne… …   Wikipédia en Français

  • OPÉRATEUR — s. Celui qui fait certaines opérations de chirurgie. Opérateur oculiste. Opérateur pour les dents. Opérateur pour la pierre. Fameux opérateur.   Il signifie aussi, Celui qui débite ses remèdes, et qui vend ses drogues en place publique. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.